Vecteur Magazine

AS THEY BURN - Ego Death

Chronique par Carole Cerdan 

Après un hiatus de 7 ans, le quatuor de deathcore parisien As They Burn a sorti fin 2022 un EP de 6 titres, « Ego Death », marquant leur retour aux affaires. Comme le laisse présager son titre, cet album nous offre des textes sur la thématique de l’introspection et des démons intérieurs (‘Unable to connect’), allant jusqu’à la personnification de nos facettes les plus sombres (‘Monster’), au désarroi de l’humain lâché par les dieux qu’il s’est lui-même créé en s’érigeant en idole (‘Ego death’). Au service de ces thèmes poignants, la voix sait se faire brutale (la bascule du morceau ‘Vitriol’ est violemment efficace,), alternant passages rapides et mélodies doucereuses voire douces amères (‘Missing pieces’). Les nostalgiques de Korn ou Deftones des années 90 sauront ressentir l’ambiance glauque distillée par des instruments techniques, sans tomber dans une caricature datée grâce à des codes deathcore bien présents. Même les touches mélodiques ajoutent à l’esprit pesant, le rendu global de cet EP est cohérent et saura prendre toute sa dimension en live, où ses breakdowns secoueront les habitués. Côté émotions, le titre ‘Ego death’, qui baptise cet EP, offre un solo de belle facture qui vient accentuer la dimension « grandiose » du morceau, et le touchant ‘Angel’ livre un passage en français des plus poétiques, sur la note la plus optimiste de ces 6 titres à fleur de peau. As they burn sont de retour, et ils s’annoncent avec fracas !

PLUS D'INFORMATIONS